Page précédenteImprimez la fiche

Le cortinaire violet
Cortinarius violaceus

Specimen observé dans le Nord de la Vienne

Remarque :
Un specimen sur lequel on peut observer les restes de cortine.
restes de cortinesurface velouté du chapeau
Il est fortement déconseillé de gouter aux cortinaires, la toxicité de ces derniers étant extrèmement sournoise. En effet, les symptômes peuvent se manifester jusqu'à 15 jours après l'ingestion ce qui rend très difficile le diagnostique.

Risque d'intoxication de type orellanien

Ordre des Cortinariales
Famille des Cortinariacées

Caractéristiques :
- chapeau violet, globuleux puis étalé, charnu, velouté, pelucheux, à marge enroulée;
- lames violettes, larges et espacées;
- sporée rouille;
- pied concolore au chapeau, renflé à la base (le pied bulbeux peut-être plus large que le chapeau); cortine également violette souvente teintée de rouille par les spores qui s'y déposent;
- chair violette, tendre.

Taille :
chapeau pouvant atteindre 15 cm.

Saison & écologie :
en été et en automne dans les sous-bois de feuillus.